Yves F

Expo Sur le Zinc : Yves Frébourg

Né en 1942, Yves Frébourg s’adonne à la peinture depuis son enfance. Autodidacte, il commence par copier quelques grands peintres au fur et à mesure de ses découvertes : Rouault, Utrillo… puis Vlaminck qui influencera pour longtemps ses compositions. Beaucoup de paysages aux couleurs fortes, aux ciels tourmentés. Ils sont traités dans la matière où les doigts remplacent souvent le pinceau.

Quelques petites expositions locales et d’autres au sein d’associations.

Son métier d’animateur l’amène à créer des ateliers de peinture pour enfants et adultes. Ce sera sa période la plus créatrice. Parallèlement, il s’essaie à diverses techniques : les émaux, la sculpture…

Après une longue interruption due à des impératifs professionnels, entrecoupée de quelques créations, Y. Frébourg découvre l’abstrait.

Ce sont d’abord de petites diapositives réalisées à l’aide de vernis colorés sur du rhodoïd, diapositives qui projetées sur un écran donnent d’immenses images vivantes, riches de formes, de mouvements et de couleurs prétextes à la danse et à la musique.

Plus tard ces diapositives seront présentées en grandes photos sous cadres, véritables tableaux abstraits.

2005 : Comme une renaissance, Yves Frébourg reprend pinceaux et peintures pour, dans un premier temps, traduire les images des diapos sur toile. Très vite la création reprend le dessus et l’on voit naître des tableaux pleins d’émotions où la couleur joue dans l’espace, invite à rêver, à voyager… La peinture est épaisse, elle est matière, travaillée au couteau, aux doigts, au rouleau, au pinceau pour faire naître les traces les plus diverses. Sont ajoutés des matériaux tels que des mortiers, du grillage, du bois… et autres objets insolites.