Chargement Évènements

« All Évènements

  • Cet évènement est passé

XAVIER PLUMAS Trio à L’Apéro Sur le Zinc

18 avril 2019 de 19:00

MAYERLING
Xavier Plumas est membre du club restreint des auteurs qui ont la joie, l’honneur et le privilège de figurer au générique du magnifique album posthume d’Alain Bashung, En amont. Il y est en bonne compagnie (Dominique A, Raphaël, Doriand, Arman Meliès…) et son Beau déluge, tableau noir d’un champ de bataille, y fait belle figure, s’intégrant parfaitement à l’univers du chanteur défunt.
La fin de l’année 2018 le voit sortir son troisième disque solo, intitulé Mayerling, du nom de la marque de la montre que possédait son grand-père. Loin des climats noirs et des déchirures qui ornent le répertoire de son groupe, Xavier Plumas s’offre ici une parenthèse apaisée, une promenade bucolique, un détour par les grands espaces.

Les titres des morceaux sont éloquents : SilenceContrefortsRamier perduSœurEloge du lointain… Des chansons qui font la part belle au recueillement et à la méditation, chantées d’une voix douce et sans emphase (au risque d’en devenir parfois monocorde). Dont on ne cherchera pas à comprendre le sens à tout prix, mais dont on appréciera la mélancolique mélodie et la poésie des mots. Des mots intemporels, qui nous plongent  hors de notre époque, comme pour mieux retrouver l’essence de la vie. Des mots qui évoquent une nature où tout prend sa source : roseaux, étang, colline, herbe, pierres, poisson, goélands, écorce… Qui invoquent les éléments : la lumière, l’eau, le vent, la nuit… Qui nous entraînent au loin, dans un songe éthéré, au bord des contreforts où gisent en secret les beaux cavaliers, avec la caresse du vent comme un chant, là où le temps glisse sur son manteau comme sur le lisse galet

Les musiques sont à l’unisson, empreintes de sérénité, tissant délicatement leur atmosphère ouatée, leur douceur feutrée, que vient parfois troubler un accès de frénésie. La guitare y est omniprésente, soulignée par une batterie discrète, un violon complice, un piano lancinant. Du travail d’orfèvre, qui va à l’essentiel. L’écrin idéal et vibrant.

Avec Christian d’Asfeld au piano et Alexandre Berton à la batterie.
Au chapeau

Détails

Date :
18 avril 2019
Heure :
19:00