ELEPHANT

EXPO SUR LE ZINC : Adda

Dessiner, peindre pour le plaisir et aussi parce que j’aime l’expression de la peinture dans toute ses formes, ses couleurs, passionnée de l’art.
« On peut mettre du temps à trouver, à reconnaître sa voie. Pour cela, il faut beaucoup travailler ». Travail, constance, ténacité, recherche sont parmi les mots qui figurent dans le dictionnaire.
Principes premiers :  Toute perception artistique se fait à partir d’une position simple et pourtant primordiale : « La musique, c’est écouter. La peinture, c’est regarder »
D’autre part, j’aime que la création prenne son essor à partir d’un commencement, d’une base : « A partir de 4 couleurs : noir, bleu, jaune, rouge, on peut réaliser une infinité de couleurs. De même qu’à partir des lettres de l’alphabet, une infinité de livres est créée »

Un tableau est une provocation, une attente, un vide qu’il faut combler. Pour qu’un tableau existe, il faut arriver à la paix intérieure.

Peindre, c’est aussi une technique, l’élaboration d’une parole personnelle.
La peinture est, d’esquisse en esquisse, de tentative en tentative, de réalisation en réalisation, le déroulement d’un monologue intérieur, d’une méditation. Une intériorité affirmée mais qui ne suppose pas l’enfermement, étant aussi en recherche d’un dialogue avec les autres.
L’Interrogation est constante. Le fait de remplir un support, relève-t-il de la création? La création, ce serait « montrer autre chose, ce qui n’a pas encore été dit… » L’art, ce serait aussi le mystère et le secret dont l’artiste aurait l’intuition…
« Être persuadé de quoi que ce soit est un exploit inouï, presque miraculeux.  »
E. M. Cioran